Imprimer la page Retour

WebForm
Les fortes chaleurs de la semaine passée provoquent des dégâts d'échaudage et accélèrent la maturation : les vendanges devraient commencer plus tôt que prévu.
Contrôles maturation : prélèvement 3 du 26 août
27/08/2019

Prélèvement du lundi 26 août 2019


Date
Prélèvement du 26 août
Evolution 2019 en 1 semaine
Evolution moyenne des années passées
Poids moyen d'une grappe (g)
261
+ 35
+ 26
TAV potentiel (% vol)
5.8
+ 2.4
+ 1.6
Acidité totale (g/L H2SO4)
15.8
- 7.9
- 4.7
Azote assimilable (mg N/L)
116

La semaine écoulée se termine sous de fortes chaleurs : les températures dépassent 35°C en plusieurs sites vendredi et surtout samedi derniers. Les grillures de baies ou échaudages, parfois spectaculaires, atteignent cependant rarement 5% de perte, ramenée au volume total des grappes.

Ces chaleurs accélèrent la maturation. En une semaine le TAV prend nettement plus de 2% vol tandis que l’acidité totale baisse de presque 8 g/L, valeurs largement supérieures aux moyennes des années passées au même stade.

Les vendanges pourraient donc commencer plus tôt que prévu, soit dès la deuxième quinzaine de septembre. Sur les parcelles gelées, les grappes ressorties après le gel commencent déjà à vérer et la maturation devrait être encore plus rapide que sur l’ensemble du vignoble.


Contact, renseignements
Vincent DUMOT
BNIC - Station Viticole
+33 (0)5 45 35 61 21
vdumot@bnic.fr


 

Imprimer la page Retour